Il est courant d’entendre que les outils d’Intelligence Artificielle (IA) que nous utiliserons dans le futur pourraient être formés en jouant à Minecraft, et ce n’est pas un mauvais jeu de mots. En effet, des chercheurs de Nvidia, l’un des principaux acteurs mondiaux de l’IA, ont récemment révélé « Voyager », un programme qui utilise l’intelligence artificielle GPT-4 pour évoluer dans le jeu de Microsoft sans aucune intervention humaine.

GPT-4 est capable de programmer son personnage pour effectuer une action, d’analyser le résultat et d’en tirer des enseignements. Il peut également définir son prochain objectif en analysant des milliers d’heures de vidéos. Mais pourquoi exactement Minecraft ?

L’infini champ de possibles dans Minecraft

La raison pour laquelle Minecraft est privilégié par les chercheurs en IA est la même qui attire encore des millions de joueurs humains : son champ d’opportunités infini. Contrairement à d’autres jeux, Minecraft n’a pas de score à maximiser ni de scénario fixe à suivre, ce qui le rend idéal comme terrain d’entraînement ouvert pour les IA.

Les IA actuelles, malgré leur avancée, sont toujours incapables de se fixer leurs propres objectifs. De plus, elles sont généralement formées pour une tâche spécifique (génération de texte, détection de maladies, victoire à un jeu comme le Go, etc.). Mais si vous les sortez de situations qu’elles connaissent, les résultats peuvent rapidement dégringoler.

Pour les chercheurs qui souhaitent transformer ces IA en « agents » capables de prendre des décisions indépendamment de la situation, ils doivent trouver une méthode d’entraînement adaptée. Et c’est là que Minecraft se révèle être l’outil parfait.

Le réalisme approximatif de Minecraft

En plus de ses possibilités infinies, Minecraft offre un monde soumis à des lois vaguement similaires à celles de notre réalité. Trois dimensions, des personnages qui se blessent en tombant de haut, du bois qui brûle, des liquides qui coulent de haut en bas, la nécessité d’un lien pour poser un bloc, etc. sont autant de règles qui, bien que prenant parfois des libertés avec la physique, permettent aux IA d’apprendre dans un contexte simplifié.

La documentation abondante de Minecraft: une aubaine pour les chercheurs

Par ailleurs, Minecraft est un jeu extrêmement documenté, avec des milliers de pages wiki, des centaines de milliers de posts Reddit et des millions d’heures de vidéos disponibles. Ces informations s’avèrent précieuses pour les chercheurs qui peuvent les utiliser comme exemples et les soumettre à leur programme pour qu’il s’en inspire.

L’entraînement en monde virtuel : plus simple et moins coûteux

Enfin, l’entraînement de l’IA serait beaucoup plus compliqué à réaliser dans la réalité que dans Minecraft. Dans ce monde virtuel à la physique limitée, il est possible de réaliser des centaines d’essais en parallèle sans avoir besoin de construire un robot humanoïde coûteux à chaque erreur. Cela rend Minecraft plus abordable et plus adapté pour l’entraînement de l’IA, ce qui ouvre des possibilités inédites pour l’avenir.

En somme, il se peut que le futur de l’intelligence artificielle réside dans un jeu vidéo. Il est encore trop tôt pour répondre définitivement à cette question, mais la recherche continue. En fin de compte, si nous, humains, pouvons accomplir des tâches si impressionnantes, pourquoi nos IA ne le pourraient-elles pas ?

Source : bfmtv.com