Meta, la société mère de Facebook, est sur le point de faire une nouvelle incursion dans le monde de l’intelligence artificielle. Selon des informations récentes, la prochaine grande sortie de Meta dans le domaine de l’IA sera un outil de codage open source, conçu pour rivaliser avec les logiciels propriétaires de géants tels qu’OpenAI et Google. Cet outil, baptisé « Code LlaMA », serait basé sur le modèle linguistique LlaMA 2 de l’entreprise et pourrait être lancé dès la semaine prochaine.

Un nouvel acteur dans le monde du code

Selon des sources anonymes citées par The Information, « Code LlaMA » sera un outil open source disponible gratuitement en ligne. Cette démarche s’inscrit dans la stratégie de Meta, qui consiste à rendre largement accessibles ses logiciels d’IA. Cette approche vise à faciliter le développement de nouveaux modèles d’IA personnalisables pour les entreprises qui ne souhaitent pas payer des sociétés comme OpenAI pour ces services.

Fonctionnalités et concurrence

Le système Code LlaMA est basé sur le modèle linguistique LlaMA de Meta. Il est conçu pour suggérer automatiquement du code aux développeurs pendant qu’ils tapent. Bien que les détails pratiques de cette fonctionnalité restent à voir, elle pourrait permettre à Meta de se positionner favorablement face à d’autres logiciels de codage assisté par IA récemment arrivés sur le marché. À titre de comparaison, OpenAI propose des capacités de codage avec son modèle Codex, et Google permet à son chatbot Bard de générer du code dans environ 20 langages de programmation différents.

Partenariat et controverses

Le dernier grand modèle linguistique de Meta, LlaMA 2, a été développé en partenariat avec Microsoft. Il a été formé sur 40% de contenu textuel supplémentaire par rapport à sa version précédente. Ce modèle a suscité l’attention des détenteurs de droits d’auteur, y compris la comédienne Sarah Silverman, qui a porté plainte contre Meta, affirmant que la société avait formé son IA sur des livres protégés par des droits d’auteur.

Stratégie open source et ambitions de Meta

Malgré son entrée tardive dans la course à l’IA grand public, la stratégie open source de Meta a gagné en influence. Récemment, Meta a également rendu open source son modèle Audiocraft AI. Par ailleurs, Meta ne se contente pas de créer des outils d’IA pour les développeurs externes. L’entreprise cherche activement à intégrer l’IA dans ses autres produits, y compris ses plateformes de médias sociaux comme Facebook. Mark Zuckerberg, le PDG de Meta, a évoqué l’intégration de l’IA dans les ambitions de métavers de la société.

Conclusion

Avec le lancement de Code LlaMA, Meta semble déterminée à jouer un rôle de premier plan dans le domaine de l’intelligence artificielle, tout en adoptant une stratégie open source. Cette démarche pourrait non seulement contribuer à démocratiser l’accès aux outils d’IA, mais aussi permettre à Meta de maintenir sa domination publicitaire tout en sapant potentiellement la position de ses concurrents.