Depuis quelques années, le monde industriel voit émerger une nouvelle révolution technologique : l’intelligence artificielle (IA). Au cœur de cette évolution, on trouve des entreprises innovantes comme Arcure, co-fondée par Franck Giraud. Spécialiste en IA, Arcure développe des solutions pour accroître l’autonomie des engins industriels et améliorer leur sécurité. Dans cette optique, l’entreprise a mis au point Blaxtair, un système de détection unique en son genre. Basé sur le machine learning et le deep learning, celui-ci permet d’éviter les collisions entre les piétons et les véhicules industriels, tels que les chariots élévateurs.

Un parcours marqué par l’innovation

Franck Giraud, ingénieur de formation, possède un parcours riche et varié. Originaire de Béziers, il a réalisé ses études à l’ENAC, l’École nationale de l’aviation civile, à Toulouse. C’est là qu’il a découvert sa passion pour l’IA. Par la suite, il a travaillé plusieurs années dans l’industrie aérospatiale et de défense.

Sa première expérience professionnelle a été au sein d’Ariane Espace, en Guyane, où il a travaillé sur le pilotage des lanceurs Ariane 5. Une expérience qui lui a permis d’apprendre les rudiments de l’ingénierie de pointe et de l’exigence qualité.

Il a ensuite rejoint le groupe Safran, où il a travaillé pendant neuf ans dans différents postes, de l’achat à la gestion de projets stratégiques en passant par la finance d’entreprise. C’est lors de cette période qu’il a rencontré son futur associé, Patrick Mansuy.

De l’envie d’entreprendre à la naissance d’Arcure

Franck Giraud a toujours eu l’ambition d’être entrepreneur. Cependant, la sécurité d’un poste de salarié peut souvent rendre l’idée de la création d’entreprise plus complexe et intimidante. C’est pourquoi, il a fait le choix de réaliser un MBA à l’INSEAD, lui permettant d’acquérir une vision plus globale du fonctionnement d’une entreprise.

C’est en 2007, alors qu’il travaillait encore pour Safran, que Franck Giraud et Patrick Mansuy ont commencé à réfléchir à la création d’Arcure. Leur idée ? Utiliser les technologies émergentes, notamment dans l’optique et le traitement d’image, pour développer des solutions innovantes pour l’industrie.

Arcure a finalement été créée en 2009, même si le projet initial – des lunettes de réalité augmentée pour les opérations de maintenance aéronautique – a dû être abandonné en raison de la crise financière. Au lieu de se décourager, nos deux entrepreneurs ont rebondi et ont réorienté leur projet vers la création de Blaxtair.

Blaxtair : une technologie unique pour prévenir les accidents industriels

Blaxtair est un système de détection de piétons pour véhicules de chantier et chariots élévateurs. Basé sur l’IA, il utilise le machine learning et le deep learning pour prévenir les collisions entre ces engins et les piétons.

Cette technologie, fruit de plusieurs années de recherche et développement, est une véritable avancée pour la sécurité dans le domaine industriel. En effet, elle permet non seulement de renforcer la sécurité des opérateurs sur les sites industriels, mais aussi d’augmenter l’autonomie des engins, ce qui peut conduire à une amélioration de leur productivité.

Arcure : une entreprise en pleine expansion

Avec un chiffre d’affaires de plus de 10 millions d’euros et une présence dans une trentaine de pays, Arcure est une entreprise en pleine expansion. Son ambition ? Se développer encore davantage à l’international, notamment aux États-Unis, tout en continuant à innover pour améliorer la sécurité et l’autonomie des engins industriels.

En résumé, Arcure est un bel exemple de réussite entrepreneuriale dans le domaine de l’IA appliquée à l’industrie. En mettant l’innovation et la sécurité au cœur de son projet, l’entreprise a su se différencier et s’imposer comme un acteur majeur de son secteur. Gageons que l’avenir lui réserve encore de belles surprises.