L’intelligence artificielle (IA) est au cœur des débats sur l’avenir du travail. Tandis que les dirigeants des ressources humaines voient un potentiel énorme dans cette technologie, les employés, eux, semblent moins convaincus et préparés à cette transition.

Les prévisions des CHROs

Selon une récente enquête de Gallup, 72% des CHROs des entreprises du Fortune 500 anticipent que l’IA remplacera des postes au sein de leurs organisations dans les trois prochaines années. Ces leaders des ressources humaines sont également optimistes quant à l’utilité de l’IA : 65% estiment qu’elle pourrait améliorer les performances de la plupart des rôles au sein de leur entreprise.

Pourquoi les dirigeants la plébiscitent

Les améliorations envisagées par les dirigeants comprennent :

  • Une efficacité accrue
  • Une plus grande efficacité
  • Une rapidité supérieure
  • Une meilleure prise de décision
  • Plus d’opportunités pour les employés de se concentrer sur la réflexion stratégique

Les employés sont-ils prêts ?

Les résultats des enquêtes de Gallup sur les employés américains révèlent une main-d’œuvre peu préparée à la transition vers l’IA :

  • Peu s’investissent dans l’IA. Seulement 10% des employés déclarent utiliser actuellement l’IA au moins une fois par semaine.
  • La majorité ne se sent pas prête. Plus de la moitié (53%) affirment ne pas se sentir prêts à travailler avec l’IA ou d’autres technologies avancées.
  • La plupart restent complaisants quant à un éventuel remplacement. Seuls 14% pensent qu’il est probable que leur emploi soit supprimé dans les cinq prochaines années à cause de nouvelles technologies.
  • La plupart sont également sceptiques quant au potentiel de l’IA. Contrairement à l’optimisme des CHROs, la majorité des employés doute que l’IA puisse améliorer la manière dont le travail est effectué.

La voie à suivre

Les dirigeants croient en l’IA et voient en elle un potentiel énorme pour améliorer les fondamentaux de l’entreprise. Cependant, à moins qu’ils ne communiquent clairement leur vision et ne mettent en place des mesures de soutien, les employés risquent d’être pris au dépourvu. Il est essentiel de préparer dès maintenant les employés à cette transition vers l’IA, que ce soit par le biais de formations ou de ressources pour la reconversion.

Concluons, la transition vers l’IA est inévitable, mais une préparation adéquate est essentielle pour garantir une transition en douceur et bénéfique pour tous.