L’innovation à la rescousse de ceux qui ont perdu la capacité de parler

Dans deux nouvelles études, des personnes ayant perdu la faculté de parler à cause d’un AVC ou de la SLA (Sclérose Latérale Amyotrophique) ont réussi à retrouver leur voix grâce à l’Intelligence Artificielle. Des interfaces cerveau-ordinateur captent l’activité cérébrale liée à la parole et la transforment en langage compréhensible via des modèles d’apprentissage linguistique.

Des « neuroprothèses » révolutionnaires: l’expérience de deux femmes

Dans une série d’études publiées cette semaine dans la revue Nature, des chercheurs de l’Université Stanford et de l’Université de Californie à San Francisco ont présenté leurs travaux sur des interfaces cerveau-ordinateur (BCI) qui ont permis à deux femmes paralysées de parler à nouveau avec une précision et une rapidité inégalées.

Pat Bennet et la SLA: Une histoire d’adaptation

Pat Bennet, 68 ans, a été diagnostiquée en 2012 avec la SLA, une maladie neurodégénérative provoquant une faiblesse et une paralysie musculaires. Contrairement à la majorité des cas, Bennet peut encore bouger et utiliser ses doigts, mais elle ne peut pas parler car la SLA a affecté les muscles nécessaires à la parole.

Une révolution technologique: L’interface cerveau-ordinateur

Des chercheurs de Stanford ont implanté des électrodes de la taille d’un grain de maïs sur le cortex moteur de la parole dans le cerveau de Bennet. Cette interface cerveau-ordinateur se connecte à un logiciel qui permet à Bennet de parler.

Progrès significatifs: Vitesse et précision

L’équipe a réalisé d’énormes avancées dans la réduction du taux d’erreur des mots et la vitesse de décodage du langage, atteignant une vitesse proche de la conversation normale.

Implications pour l’avenir et qualité de vie

Bien que les technologies soient encore en phase expérimentale, les chercheurs espèrent que leur travail permettra un jour aux personnes atteintes de paralysie grave de retrouver la parole et d’améliorer leur qualité de vie.

Les enjeux de l’interface cerveau-ordinateur et de l’IA en santé

Les interfaces cerveau-ordinateur assistées par IA pourraient révolutionner les soins aux personnes paralysées, en leur offrant de nouvelles possibilités de communication.

Un pas en avant pour la science et l’humanité

Le potentiel des interfaces cerveau-ordinateur et de l’IA pour restaurer la parole est considérable, mais il reste beaucoup de travail à faire avant une approbation réglementaire complète.