Le monde de la finance a toujours été à la pointe de la technologie et l’innovation. La nouvelle vague de cette révolution est l’intelligence artificielle (IA). Aujourd’hui, nous allons décrypter comment cette technologie est en train de transformer l’univers des fintech. Nous avons recueilli des témoignages de trois entreprises phares dans ce domaine : Joko, Luko et Alan. Une chose est sûre, sans l’intelligence artificielle, leur succès n’aurait pas été le même.

L’IA: Un impératif pour les fintech

Tout d’abord, il est important de comprendre que pour ces entreprises, l’IA est un impératif. Sans elle, leur proposition de valeur s’effondrerait. Prenons par exemple, Joko. Cette entreprise a créé un navigateur mobile intelligent qui aide les utilisateurs à faire des achats plus intelligents en leur permettant de gagner du temps et de l’argent, tout en veillant à réduire leur empreinte carbone.

Comme l’explique Alexandre, co-fondateur de Joko, « Sans algorithme de machine learning, on serait obligé de développer des intégrations spécifiques pour chaque marchand ». L’intelligence artificielle permet à Joko de comprendre le web et d’interagir avec lui comme un être humain, sans aucune intervention humaine.

Expérience utilisateur révolutionnée et excellence opérationnelle

Du côté de Luko, une assurance habitation 100% en ligne, l’IA est utilisée pour améliorer l’expérience client et son efficacité opérationnelle. Leurs algorithmes d’IA analysent les photos des sinistres, permettant ainsi un traitement des demandes d’indemnisation en seulement quelques minutes.

Chez Alan, la fintech qui s’est imposée comme le partenaire santé tout-en-un, l’IA est tout aussi cruciale. Cyrille, data scientist chez Alan, souligne l’importance du machine learning dans la classification des tickets de service client. Cette classification permet une meilleure gestion du service client, en assignant les demandes aux personnes les plus qualifiées pour y répondre.

L’organisation interne pour intégrer l’IA

L’intégration de l’IA au sein de l’entreprise nécessite une organisation spécifique. Les trois entreprises ont chacune leur propre approche en matière de data science.

Joko a opté pour une équipe composée de data scientists, de data engineers et de machine learning engineers. Chacun a son rôle précis, mais tous doivent travailler ensemble pour que l’IA produise les résultats escomptés.

Chez Alan, l’approche est légèrement différente. Les data scientists sont responsables de développer des services sous forme d’API qui servent des prédictions. Les développeurs se contentent ensuite d’utiliser ces services.

L’IA : une opportunité à saisir

Ces trois témoignages illustrent l’importance de l’IA dans le monde de la fintech. Que ce soit pour améliorer l’expérience utilisateur, augmenter l’efficacité opérationnelle ou encore optimiser la gestion des demandes client, l’IA est aujourd’hui un incontournable.

C’est une réalité tangible et non une perspective lointaine. Il est donc impératif pour les entreprises de se saisir de ces opportunités. Avec une stratégie bien pensée et une organisation interne adaptée, l’intelligence artificielle peut devenir un véritable levier de croissance.

En conclusion, l’intelligence artificielle est en train de révolutionner le monde de la fintech. En permettant une expérience utilisateur sans précédent et une efficacité opérationnelle accrue, elle est en train de redéfinir les standards de l’industrie. Les entreprises qui sauront tirer profit de cette technologie seront celles qui domineront le marché de demain. La course à l’IA est bel et bien lancée.